Rechercher dans ce blog

mercredi 31 mai 2017

Calendar girl, mai d'Audrey Carlan

Synopsis :

"Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.

C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.
Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances."

Editeur : Hugo Roman
Nombre de pages : 155 
Mots-clés représentants du livre : île paradisiaque, sexe, shooting photo, érotisme
Public* : 18 ans

Mon avis :
Qui dit mai, dit nouveau mois et donc nouvelle aventure de Mia, notre escort-girl.

J'ai nettement moins aimé ce 5ème tome. C'est le moins bon selon moi.

Pourquoi ? Déjà, il n'y a quasiment pas Wes que j'adore. On l'évoque tellement rapidement que ça m'a extrêmement déçue.

De plus, et ce pour la première fois, les scènes de sexes m'ont dérangées. Tout est arrivé trop rapidement à mon goût et je les ai trouvé vulgaires et sans intérêt pour une fois.

Par ailleurs, les clients de Mia sont un peu tous les mêmes : beaux gosses, bien foutus. J'attend juin pour qu'enfin ce soit un vieux schnok qui est laid (mais à tous les coups l'auteure aura trouver une solution pour qu'elle rencontre à nouveau un beau gosse...).

La morale de ce livre (ce que j'appelle "morale" c'est la seconde lecture, quand on va plus loin que ce que nous propose l'auteure) est un peu plus complexe à trouver, je dirais qu'une phrase du livre la représente assez bien : "laisse-toi porter", Mia dit ça à Taï son "coup d'un mois". C'est-à-dire qu'il faut laisser son destin faire. Ce qui doit arriver, arrivera. Mia décide qu'elle va suivre cet exemple pour la suite.

Taï est un hawaïen et enchaîne les "coups d'un soir" parce qu'il ne trouve pas la femme de sa vie et désespère de la trouver un jour. Il s'attache beaucoup à Mia et a des sentiments pour elle, que celle-ci ne partage pas. Pour elle Mia n'est qu'un ami qui lui sert de "plan cul". Il est plutôt attachant comme gars.

On en apprend un peu plus sur Maddy, la soeur de Mia, qui est maintenant fiancée (à 20 ans, franchement je trouve ça ridicule, après je ne dis pas que ça n'arrive pas, mais c'est vraiment cliché : on se rencontre, on s'aime, on fait notre première fois ensemble, le garçon demande la main de la fille, elle accepte et après quoi, on a un enfant bien sûr !). Affaire à suivre de ce côté-là.

Pour conclure j'attend beaucoup du prochain tome puisque celui-ci a été une déception.

Ma note : 15/20

*lecteurs moyens

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire